Le Viscographène



LE GRAPHÈNE C’EST QUOI ?

À l’heure actuelle dans tous les laboratoires aux quatre coins du monde, des armées de chercheurs s’activent autour d’un nouveau matériau révolutionnaire : le graphène.

Le graphène est une molécule obtenue à partir du graphite. C’est un feuillet en deux dimensions composé d’atomes de carbone agencés en réseau héxagonal. Les feuillets de graphène ont été isolés pour la première fois en 2004 par les physiciens Andre Geim et Konstantin Novoselov. Cette découverte leur a permis de décrocher en 2010 le prix nobel de physique. Cette molécule d’un seul atome d’épaisseur isolée par Geim et Novoselov s’est avérée le premier matériau véritablement bidimensionnel découvert. Il présente des qualités intrinsèques hors norme encore inégalées le présentant comme une découverte majeure : Ce matériau est un million de fois plus fin qu’un cheveux, six fois plus léger et 200 fois plus solide que l’acier, plus résistant que le diamant, tout en restant flexible et transparent. Il est également très léger (0,77 milligrammes au mètre carré) étirable, parfaitement imperméable à tous les gazs, et possède le double avantage d’être un matériau respectueux de l’environnement et biodégradable.

 

DES PROPRIÉTES INCROYABLES

Le Graphène rassemble toute une série de propriétés qui n’avaient jusqu’alors jamais été réunies dans d’autres matériaux.

C’est le meilleur conducteur électrique connu à ce jour il est 100 fois plus rapide que le Silicum. C’est également un excellent conducteur thermique : des chercheurs Suédois ont réussi à améliorer la dissipation de la chaleur de 25% dans un processeur en y apposant une seule couche de graphène.
Il possède la capacité de s’auto-réparer. Autrement dit, si la structure d’une lamelle de graphène se brise, le matériau va attirer les atomes de carbone présents dans son environnement dont il a besoin et remplir les vides pour se réparer.
C’est un anti bactérien et anti microbien redoutable, des études récentes ont montré que de par sa composition il détruit la paroi cellulaire de certains micro-organismes. Il peut ainsi détruire entre 50 et 90% des bactéries et microbes en moins de deux heures.
C’est la matériau le plus performant qui allie légèreté et solidité, à titre d’exemple : une feuille de graphène d’une surface de un mètre carré soutiendrait un chat de 4 kg, alors qu’elle ne pèse que le poids d’une moustache du chat. Il absorbe les radiations électromagnétiques. En effet, deux équipes de l’Université Queen Mary et de l’Université de Cambridge ont empilé plusieurs feuilles de graphène et se sont rendu compte que le matériau pouvait absorber jusqu’à 90 % des ondes électromagnétiques.
 

 

LE GRAPHÈNE FLAGSHIP

Au coeur de cette course mondiale effrenée à la découverte, la commission Européenne a lancé en Janvier 2013 son premier Flagship “Graphène”

La Commission européenne a décidé de lancer en janvier 2013 son premier “Flagship”, des projets sur 10 ans associant tous les pays européens en consortium. Doté d’un budget exceptionnel d’un milliard d’euros, il est baptisé “Graphène” et destiné à développer des applications commerciales.
Il implique pas moins de quatre prix Nobel de physique et des représentants d’industriels majeurs tels que Nokia, Airbus, ou Thales. La France s’est vue attribuer 14% du budget et fait travailler quinze laboratoires de recherche sur le sujet.
Le flagship Graphène déploie 4 divisions et un total de 20 programmes de recherche : 15 sur la recherche et l’innovation et 5 sur les aspects de management opérationnel.

 

LES APPLICATIONS DU GRAPHÈNE

Dans l’industrie
Il est utilisé dans les alliages pour rendre les avions plus légers (Airbus), à la place des fibres de carbone dans du matériel sportif (on en trouve déjà dans des raquettes de tennis), dans l’armement pour fabriquer des émetteurs d’ondes Térahertz (Thales) ou rendre des appareils furtifs (car le graphène absorbe les ondes radars). Il est utilisé dans la fabrication d’écrans flexibles (enroulables et pliables, servant de base à plusieurs dispositifs) extrêmement fins.

Pour l’environnement
Le graphène s’associe parfaitement au lithium et permet d’améliorer les temps de charge et les capacités de stockage des batteries lithium-ion. Tesla travaille actuellement pour l’intégrer à ses véhicules. Le constructeur espère ainsi atteindre une autonomie de 800 kilomètres.
De puissants panneaux solaires sont développés, affichant une efficacité de 42 % (actuellement, leurs cellules ne convertissent en électricité que 16% de l’énergie qu’elles reçoivent).
Des téléviseurs OLED (Organic LED) qui sont en cours de déploiement dans des matériaux organiques, plus respectueux de l’environnement.

Dans la médecine
Le graphène présentant une meilleure biocompatibilité que le métal, il peut être utilisé pour concevoir des électrodes implantées dans le cerveau de patients atteints de la maladie de Parkinson. Il a aussi la faculté de s’accumuler dans les tumeurs et peut ainsi servir dans le cadre de thérapies ciblées contre des cancers.

 


ET LE VISCOGRAPHÈNE ?

Cette découverte outre son application dans les industries lourdes telles que l’armement ou l’aéronautique, a également trouvé sa place au sein des mousses composants les articles de literie.

Le viscographène est une mousse viscoélastique au coeur de laquelle des particules de graphène ont été injectées pendant sa fabrication.
Visuellement c’est une mousse viscoélastique grise qui doit sa couleur aux molécules de graphène qu’elle contient. Au toucher la mousse est aussi réactive qu’une mousse viscoélastique classique, elle présente le même confort et conserve toutes ses qualités.
À ceci près que les mousses viscoélastiques d’ordinaire supportent mal les changements de températures : elles se décomposent avec de fortes températures et deviennent friables lorsqu’il fait trop froid.
Grâce à l’adjonction de Graphène, ce type de mousse développe une capacité de résistance thermique surprenante. Ainsi quelles que soient les températures auxquelles la mousse est exposée elle conserve ses propriétés originelles avec un delta allant des températures négatives aux chaleurs extrèmes.

 

 

LES PROPRIÉTÉS DU VISCOGRAPHÈNE

Une fois intégrée au coeur d’un matelas, le viscographène, lui confère des propriétés uniques et inégalées par les autres matériaux, avec de nombreux bénéfices sur le sommeil.

Thermorégulateur : Comme nous l’avons vu précédement le Graphène représente le meilleur conducteur thermique actuel, intégré au coeur de la mousse il permet d’évacuer toute la chaleur de celle-ci. Contrairement à la mousse viscoélastique classique qui la retient et la concentre, un matelas contenant du visco-graphène empêche son accumulation et régule ainsi la température de contact et au coeur du matelas.

Perfecteur de sommeil : En tant que conducteur electrique, le visco-graphène décharge toute l’électricité statique accumulée dans le corps au cours de la journée. Les micro-réveils provoqués par l’electricité statique sont neutralisés, réduisant le stress et améliorant la qualité du sommeil.

Anti-bactériens & anti-microbiens : Le graphène possède la capacité d’extraire les phospholipides. des membranes des bactéries et microbes provoquant la destruction de 50 à 90% des bactéries et microbes en moins de deux heures par simple contact. Cette propriété en fait LA matière anallergique de référence, particulièrement adaptée pour les personnes allergiques ou asthmatiques par exemple.

Évacuation de l’humidité : La structure du visco-graphène étant composé d’une multitude de micro-pores qui régulent le taux d’humidité, elle possède une capacité d’absorption et d’évacuation très importante. Elle agit de façon similaire pour neutraliser les odeurs. Grâce à sa composition le matelas reste sain et participe à la création d’une atmosphère saine, agréable et propice à un sommeil réparateur.

Anti-ondes : La mousse visco-graphène possède la propriété d’absorber environ 90% des ondes électromagnétiques sur un spectre très large allant telles que les ondes radio, radars ou encore wifi. En absorbant la quasi totalité de la pollution technologique présente dans l’environnement de sommeil, le visco-graphène favorise l’endormissement et prévient les insomnies provoquées par les ondes.

 

NOTRE MATELAS EN VISCOGRAPHÈNE : LE DIAMANT

 

-----

TOUT LE MONDE EN PARLE
Ci dessous une liste non exhaustive des sources d’informations à propos du graphène :

Graphène le nouveau sésame high-tech. Coralie Schaub
http://www.liberation.fr/futurs/2014/06/01/graphene-le-sesame-high-tech_1031423

Le graphène, un matériau qui va transformer notre univers
http://www.inmesol.fr/blog/le-graphene-un-materiau-qui-va-transformer-notre-univers

Le graphène, ce matériau qui peut tout faire... en mieux. Céline Delurzache
http://www.journaldunet.com/economie/industrie/applications-et-marche-graphene.shtml

Graphène, le désinfectant du futur
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/italie/article/graphene-le-desinfectant-du-futur

Le graphène superstar (épisode 1) Sylvain Guilbaud
https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-graphene-superstar-episode-1

Graphene Science Handbook : Applications and Industrialization

Flagship Graphène
http://graphene-flagship.eu

 

VOUS L’AVEZ BIEN COMPRIS QU’IL SOIT AU COEUR DE VOTRE MATELAS OU AILLEURS
LE GRAPHÈNE N’A PAS FINI DE VOUS FAIRE RÊVER !


Amiel Literie - 5 allée Paul-Harris 31200 Toulouse

Tel : 05 61 48 61 07 - Fax : 05 61 48 86 42 - contact@amiel.fr

Mentions Légales